MENU

11 mars 2017

Le Jour du 100

Nous y voilà, déjà le 100ème jour d'école pour cette année scolaire ! 

 A l'école primaire de Lily, il est fêté comme il se doit par les CP/CE1 avec "la journée du 100". Ce 100ème jour d'école tombe assez bien car c'est à peu près à ce moment là que les enfants de CP commencent à connaitre et comprendre les grand nombres. Les enfants doivent préparer à la maison et en classe des séries de 100 exemplaires (boutons, crayons...) et les présenter à leur classe. L'an dernier ils ont même exposé les meilleurs collections, et un grand loto a été organisé tout l'après midi avec des petits lots à gagner.



Cette année, j'ai réussi à convaincre (je ne sais pas trop comment je dois dire...) Lily à écrire 100 mots sur des petits papiers pour faire la dictée la plus longue du monde... Ben oui la dictée c'est LE truc du CE1, les seuls devoirs où presque que nous avons tous les soirs à préparer du coup je trouvais ça assez rigolo d'en faire son thème pour le jour du 100.
Pour me faire pardonner, je lui ai donc aussi proposé d'aller à la plage pour ramasser 100 coquillages... et je ne sais pas pourquoi, ça l'a plutôt plus emballé ! (vraiment, je vois pas pourquoi !)




C'est donc après l'école, le lendemain de la tempête que nous nous sommes rendus à la plage. C'était ultra calme, il n'y avait absolument personne et le temps était nuageux mais clair... Je suis toujours hallucinée que toutes les décisions que nous avons pris avec PapaPois ces dernières années nous aient menées à cela : remplacer les TAP de l'école par des soirées à la plage !
J'apprécie toujours autant d'avoir tout ce temps avec les enfants, ainsi que la diversité des lieux dans lesquels nous avons la possibilité d'aller (en vrai, je commence déjà à stresser sur l'après tout ça, quand je reprendrai le travail, sur le fait de ne plus trop voir les enfants, mais rassurer vous, pour le moment je profite à fond !).






Nous avons donc été à la plage, une petite heure (juste le temps du TAP). On a ramassé des coquillages, des cailloux que l'on a ensuite  envoyé dans l'eau. On s'est approché tout près des vaguelettes, on a couru, grimpé, on a eu froid aux doigts et on a crié tout l'air qu'il y avait dans nos poumons ! A la fin on a couru jusqu'aux jeux, on a grimpé en haut du toboggan 2 ou 3 fois, puis on est retournés à la voiture.





Notre contribution au jour du 100 sera donc un bocal de coquillages et un sachet de mots invariables... Et pour mes 3 petits pois, des tonnes de souvenirs et pour moi le sentiment d'avoir fait exactement ce qu'il fallait pour en arriver là !


Aucun commentaire: