So proud of her !

Tellement fière de ma Lily qui a fini sa maternelle avec brio ! Elle est super prête à intégrer le primaire, elle a été très bien préparée en allant y passer des après midi, des déjeuners, des récrés... bref le système est vraiment bien fait dans son groupe scolaire et elle a vraiment hâte d'intégrer le primaire au mois de Septembre !



C'est pour moi l'occasion de me rappeler ces 3 années de maternelle (vous vous souvenez, ce blog c'est aussi l'occasion de poser nos moments du quotidien sous forme de petits post-its virtuels ^^)

L'envie de rentrer à l'école est très vieille, le printemps de ses 2 ans elle nous a annoncé qu'elle était prête à rentrer à l'école et elle n'a pas vraiment compris pourquoi elle devrait attendre un an encore ! (alors que son copain chéri lui avait le droit d'y aller)... Passé l'été de la naissance de sa sœur, ses crises d'angoisse d'abandon, l'annonce de notre déménagement imminent, avec une notion du temps très compliquée à comprendre a à peine 3 ans, nous voilà pour la rentrée !!

Souvenez vous, la tête de mini chouchoue le jour de la rentrée ^^


Vous voyez cet air inquiet au moment de prendre la photo, c'était la peur qu'une voiture nous roule dessus pendant les 10 secondes de pause photo (trop confiance la mini chouchoue...)
Suite à cette photo, nous sommes donc allées à l'école (que nous ne connaissions pas, pas de possibilité de la visiter avant la rentrée), la maitresse nous a annoncé qu'elle n'assurerait pas les cours (elle avait de bien plus grandes ambitions...), nous avons heureusement eu droit à une remplaçante exceptionnelle (jusqu'à fin novembre), puis une nouvelle en poste mais qui a totalement changé toutes les règles de fonctionnement (je la comprend, mais pas facile pour les petits), et finalement la nouvelle était là des fois mais pas toujours, les autres fois c'était l'ancienne maitresse qui revenait... vous voyez le tableau pour des petites sections qui ont besoin de routine afin de savoir où ils vont ?
Dès le jour de la rentrée, la maitresse a eu droit à la fugue d'une enfant, à des insultes et la dévastation de l'espace de jeu qu'elle avait préparé (avec enfant sautant à pieds joints sur le garage en bois trop mimi)... Et très honnêtement je n'exagère pas, tout cela est arrivé pendant la première heure du premier matin, j'ai retrouvé une Lily assez circonspecte le midi en allant la chercher. Genre... quoi, c'est vraiment cela que j'attends depuis des mois et des mois ?
Les semaines ont passé, les injures sont arrivées à la maison, la demande de vêtements roses exclusivement aussi, ainsi que les "chaussures à 3 bandes", mais aussi de superbes dessins avec lesquels elle nous a étonné (elle qui ne dessine jamais à la maison), des travaux d'art plastique très chouette (super maitresse), des comptines et une très bonne amie dont elle nous reparle encore très régulièrement.
Nous avons déménagé au mois de décembre de sa première année de maternelle, pressés de changer d'école, persuadés que les choses se passeraient mieux pour elle dans un environnement moins éloigné de notre façon de vivre. Et bien entendu, cela fut le cas, mais comme tout changement de vie il est toujours un peu délicat à appréhender !
Elle a débuté sa deuxième période d'année de petite section de maternelle la semaine avant les vacances de noël, semaine festive s'il en est avec le passage du père noël et autres festivités. Je trouvais cela bien dans l'idée, sauf qu'au bout de quelques jours, c'était déjà les vacances pendant 2 semaines, et résultat, Lily ne se souvenait plus du tout de ses camarades une fois les vacances écoulées. Heureusement elle qui a une excellente mémoire se souvenait parfaitement de la maitresse et de l'ATSEM qui ont toujours été super avec elle.
Ayant raté les réunions de début d'année, nous avons rapidement été complètement largués, ayant l'habitude qu'elle rentre tous les jours ou presque avec ses petits travaux, ici rien de rien... nous avons compris à l'arrivée des vacances de février que les travaux étaient réunis dans un dossier que nous recevions à chaque fin de période. Mon gros flippe après a été le contenu de ce que la miss pouvait faire à l'école... elle nous parlait du corps humain, de système digestif... et les parents dans la cour parlaient du passage au CP... j'ai pendant un temps cru qu'elle avait été inscrite par erreur chez les moyens, qu'on avait du mal se comprendre avec la directrice (qui n'aurait pas bien regardé la date de naissance, mais bien sur...), j'ai même montré les travaux à ma belle mère qui a une grande expérience dans ce domaine en tant que directrice de maternelle, et qui m'a rassuré, ce niveau était bien le niveau de petite section... 
 


Il nous aura fallu attendre la rentrée de septembre pour comprendre que Lily était dans une classe en niveau triple, que c'était le projet d'école, qu'elle garderait la même maitresse pendant 3 ans, mais qu'elle participerait à des ateliers décloisonnés à partir du moment où elle ne ferait plus la sieste (enfin, le coup de la sieste j'ai compris plus tard, on fera mieux pour Nora ^^).
Un peu plus en confiance lors de cette deuxième année, et malgré un emploi du temps très chargé coté travail cette année là, j'ai pris le parti d'aider Lily dans sa quête de sociabilisation. Car autant je n'étais absolument pas inquiète dans ses capacités d’apprentissage, le coté social de l'école m'inquiétait un peu plus  (elle pleurait toujours sa copine de l'école précédente à cette époque là, avec qui elle échangeait régulièrement par courrier, ce que nous avons fini par arrêter car chaque lettre reçue était vécue comme un drame...). J'ai fini par aller vers les parents, à prendre du temps pour aller au square à coté de l'école (qui semblait être LE lieu de sociabilisation), à participer aux visites scolaire en posant des demi journées de congé et à inviter des copines à la maison (manque de bol, elle s'est à nouveau attaché à une petite qui est partie quelques mois après le début de leur amitié).
Attention, je tiens à préciser que je ne suis pas une maman ultra protectrice qui veut à tout pris couver sa fille, mais je ressentait à l'époque encore une certaine culpabilité de l'avoir détachée de son environnement parisien dans lequel elle est né et avait grandi à un âge où elle était trop petite pour se rendre compte à quel point il était déséquilibré.

Le chemin s'est fait petit à petit, l'annonce de l'arrivée d'un petit frère l'a rendue folle de joie, une petite sœur qui grandi avec qui elle s'entend très bien, des dossiers superbes qu'elle nous ramène à chaque vacances, je sens toutefois qu'il lui manque un petit plus. Elle ne me parle jamais des récrés, ou quand elle en parle, c'est pour me dire qu'elle a joué toute seule, et je fini par découvrir pendant les grandes vacances (l'été dernier donc) qu'un des "grand parti au CP" l’embêtait vraiment dans la cour, à faire semblant de la ligoter ou à lui dire qu'il avait un chien très dangereux qui allait manger ses parents (ce qu'elle a bien entendu pris au pied de la lettre).
Fin juin 2014, nous invitons les copines pour l'anniversaire, elles répondent toutes présentes, et la miss passe une excellente après midi, elle a enfin la banane en allant à l'école tous les matins, youpi !!!


Cette année de grande section a été bien entendue marquée par la mise en place de la semaine de 5 jours d'école, la mise en place des TAP, l'arrivée de son petit frère et du coup de ma présence permanente à la maison, mais aussi de notre déménagement... du lourd pour ma Lily à qui nous avions dit qu'elle devrait changer à nouveau d'école et qui s'est totalement refermé sur ce sujet.

Nous avons introduit cette année 2 activités extra scolaires car nous avons pensé qu'elle était assez grande pour gérer des choses qu'elle n'apprendrait pas à l'école, et elle en a par ailleurs exprimé l'envie. Elle a ainsi commencé le Ukulélé tous les lundi soir avec son papa, et la danse le mardi. Cela faisait longtemps qu'elle me demandait d'aller à la danse, mais cela n'étais pas compatible avec nos emplois du temps (si j'avais su à quel point cela lui ferait du bien !!!!). Le mercredi nous le passons à la maison avec la plupart du temps l'heure du conte ou le spectacle à la médiathèque, le jeudi nous avons pris l'habitude d'inviter une copine pendant l'heure du TAP, ça a été pendant une partie de l'année le jour où nous faisions nos petits atelier. Vendredi, fin de semaine on se défoule dans la cour avec une soirée aux TAP.


Les résultats sont plus que positifs, la miss s'est vraiment épanouie cette année ! Coté scolaire, rien à dire, tout est acquis ou en cours d'apprentissage très avancé, de toute manière on le voit bien à la maison, elle déchiffre très facilement de nombreux mots, son écriture et sa précision sont en élaboration constante, elle a un vocabulaire de dingos (en ce moment son mot préféré c'est "rusé", elle l'utilise dans tous les sens, et ça sonne toujours juste !).
Grâce à la danse, elle a bien pris conscience de son corps, fini notre Lily la maladroite et coté copines, elle est totalement à l'aise avec cela, même la maitresse m'en a parlé lors du debrief des évaluations de fin de grande section (c'est ça la magie de cette école aussi, une seule évaluation sur l'ensemble des 3 années pour faire une "photo" du niveau des élèves et le transmettre à l'équipe pédagogique du primaire). L'arrivée de son petit frère semble l'avoir comblée de joie ^^ (à l'inverse de l'arrivée de sa petite sœur qui l'avait totalement bouleversée)... Lorsque que l'on rajoute aussi une année sous le signe de l’orthodontie pour elle avec un appareil (et donc une responsabilité de grande) portée tous les jours depuis le mois d'octobre, ainsi qu'un changement de lieu de vie... je ne peux m'empêcher d'être si fière d'elle !



Ses 3 années de maternelles auront été marqués par beaucoup d’événements importants : deux déménagements et deux bébés à la maison, elle a eu beaucoup de moments de doute, de colère, on n'a pas toujours su comprendre ou répondre à ses angoisses, c'est notre ainée et on découvre avec elle le métier de parents. Nous sommes maintenant sur de bonnes voies pour l'avenir, à nous de continuer à savoir l'encourager pour la suite et à mettre son frère et sa sœur dans la même direction !

Commentaires

Papa pois a dit…
Je ne saurais dire mieux tout ce que tu racontes ici: nos angoisses pour elle (en particulier juste avant et juste après la transition paris-province), les joies ressenties en la voyant trouver ses marques, prendre sa place, les petits bonheurs partagées avec elle (et sa soeur et son frère et bien sûr avec toi mon amour), la sensation de découvrir jour après jour un truc qu'on pensait (sans y penser vraiment) être instinctif et qui ne l'est pas du tout: le métier de parents.
Alors merci à elle d'avoir la patience (ou pas, mais merci aussi dans ces cas là) de supporter nos essais pas toujours fructueux et nos changements d'avis. Merci à elle de devenir ce qu'elle est déjà mais que nous découvrons tous ensemble. Moi aussi je suis follement fier d'elle et de ses réussites. Intelligente, "rusée", heureuse (enfin!), débrouillarde, dégourdie, drôle, gentille et belle par dessus le marché... Qu'est-ce qu'un papa peut demander de mieux?
Et puis aussi merci à toi, pour tous le temps passé à t'occuper d'elle et des 2 autres petits pois, les ateliers montessori bricolés malgré un budget de 30 centimes et beaucoup d'astuces, les sorties à la médiathèque ou au parc même quand je sais que tu es épuisée, la patience (ou pas, mais merci aussi dans ces cas là) de supporter mes exigences et mes changements d'avis permanents. Merci pour les photos splendides que nous seront si contents de retrouver plus tard. Merci pour le temps passé à animer ce blog, et le précédent, et celui d'avant... Merci pour le temps passé à donner des nouvelles à la famille, y compris la mienne, alors que je ne le fais pas moi-même.
Je vous aime.

Articles les plus consultés