LE Manteau à Capuche des Intemporels Tricot

Depuis quelques temps (le 14 juillet très exactement !) je me suis remise au tricot, et c'est en train de devenir une véritable passion pour moi (bon ok ça l'était déjà, mais pas à ce point là !) 

Je ne saurai l'expliquer, peut être parce que c'est plus simple à mettre en place que la couture : pas de patrons / ciseaux/ machine/ prise à trouver, on en fait, on pose, on reprend quelques rangs, pas besoin d'avoir une heure devant soit pour avancer. C'est beaucoup plus long que la couture, mais finalement c'est bien plus facile à transporter donc plus "friendly" dans ma vie actuelle.

Pendant les vacances j'avais pris un ENORME sac de laine et d'en-cours (genre la moitié du coffre), et j'ai bien entendu débuté par un nouveau projet histoire de me garder une liste d'en cours longue comme le bras (je suis bien consciente qu'il va falloir finir quelques uns, j'y travaille, mais j'avais BESOIN de faire ce petit manteau pour mon bouchon).




Comme souvent dans les modèles des intemporels, il y a quelques ajustements à faire, mais il n'y a pas à dire, comme pour la couture ce livre reste une de mes bibles pour les modèles bébés (avec ceux de la Droguerie). En gros j'ai retrouvé il y a peu de temps celui que j'avais tricoté pendant ma grossesse en taille 6 mois et je me suis rendue compte que, bien qu'un peu trop court, la carrure était parfaite... (oui oui il met du 18 mois).


Je pense qu'il est un peu large entre autre parce que c'est un manteau, mais moi c'est en gilet que je l'aime ce modèle. Pour cette version, j'ai donc fait :
- Du 12 mois en largeur (6 mois pour la capuche)
- Du 24 mois en longueur (18 mois pour la capuche)
- En aiguilles 5.5
- Avec du coton 4-5 venant de chez Zeeman (il y a eu de superbes pépites cet hiver !!)
 
La capuche est un poil juste mais je l'ai bien réduite !



Résultat, il est pile poil comme je le voulais (youpiii), j'adore son look, ses finitions (côtes en bordure et "repli" entre les 2 faces avant pour éviter qu'elles rebiquent), et ce choix de laine permettra de le porter au printemps. Le cou est dégagé pour faire des petits bisous, il est encore un peu large mais même pas trop, de quoi ajouter un sous-pull en dessous en période de grand froid (il parait que ça arrive !)
J'ai mis des gros boutons en bois (on me souffle brandebourg dans l'oreillette, vous confirmez ?) qui finissent bien l'ensemble. Il est sympa, sans chichis, exactement comme je le voulais !

Le petit cou à bisoux donc ^^
 

Allez je retourne finir mes encors, mon défifoo de la semaine est d'en terminer 3 sur les 6 ! 
(oui c'est bientôt le nouvel an chinois, et il me semble qu'il y a une règle c'est de finir ce que l'on a entamé dans l'année pour mieux commencer la nouvelle ou un truc un peu comme ça...)

Commentaires

Célia Foulier a dit…
Jolie réa ! Et en effet, que c'est simple sans avoir tout un tas de barda à trimbaler ou brancher... LoL

Articles les plus consultés