Pâques ou la double peine pour mon allergique

Pâques arrive dans quelques jours, et je débute ma traditionnelle course aux œufs... et oui parce qu'avant celle des enfants, il y a celle des parents, et d'autant plus celle des parents d'enfants allergiques. Autant pour noël on arrive à jongler sans chocolats, autant pour pâques ce n'est pas la même histoire.




Ma Lily-grande est allergique (entre autre) aux œufs ET aux noisettes. Pas de bol, tout ce qui justement fais la fête de Pâques ; et qui créait par la même occasion ma grosse galère...
(c'est d'ailleurs à cette occasion que nous avons eu la certitude de ses allergies il y a 5 ans...).



Quand on a pas le droit de manger des œufs de toute l'année, on est content de voir arriver les œufs en chocolat  pour s'en mettre plein le ventre et faire "comme les autres". Mais quand les œufs en chocolat sont truffés de noisette (ou de pâte de noisette), la grosse galère (et grosse frustration) commence...
Mais POURQUOI les industriels se sentent ils obligés de rajouter de la pâte de noisette dans les œufs normaux ? Les pralinés en sont déjà pleins, et ça ne sert qu'à cacher le gout de certains chocolats de mauvaise qualité en ajoutant de la pâte de noisette, si ?

Cette année la fête de Pâques est arrivée super tôt et du coup je me suis organisée comme un manche... Habituellement je prenais des jolis poussins en chamallo chez HEMA ou chez Ikea, cette année je ne les aient pas vu (je suis allée il y a 15 jours chez Ikea et rien n'étais installé, quand à HEMA, ne les ayant pas vu sur le site je n'ai pas passé de commande).


Il y a aussi eu l'an dernier des super idées des grand parents : les playmos de Mamitou, la fontaire au chocolat de Papitou et les tshirt à colorier de Mamili et Papili, mais cette année je n'ai rien vu de foufou...
Avant d'avoir des enfants, je trouvais totalement ridicule de voir les rayons des magasins fleurir de jouets à l’approche de Pâques (punaise, on sort juste de noël, c'est juste pour nous faire consommer plus !), mais maintenant j'ai des enfants (et plus de principes lol), et surtout une enfant allergique...

 

Elle vit très bien sa différence au quotidien, elle aime bien les plats que nous lui préparons et à de rare reprises elle se plaint que ses copains avaient un truc plus chouette qu'elle à la cantine.

Pour Pâques aussi nous essayons qu'elle ne se sente pas différente, mais cela demande de la préparation. Et nous savons que nous aurons un anti-istaminique sous la main tout le week-end, car même si elle supporte les "traces de noisettes", dans les œufs au chocolat ce sont souvent bien plus que de simples traces (et les cornets de glace on en parle???).



Les allergies alimentaires commencent à être reconnues à leur juste valeur en France, depuis quelques temps les ingrédients allergisants sont même écris en gras sur les packagings. Cela réduit d'ailleurs de moitié mon temps de courses dans des nouvelles enseignes, mais franchement, industriels, faites des efforts et annoncez la couleur sur l'AVANT du packaging, Kinder le fait, pourquoi pas vous ?

Commentaires

Articles les plus consultés