Nos premiers pas d'upcycling

Cette semaine, on a tenté notre première expérience d'upcycling, ou l'art de faire du neuf avec du vieux... 


Alors, pour commencer, je vais vous avouer un truc, je suis super nulle en écologie... Je n'ai eu que très peu de notions à ce sujet pendant mon enfance, mes parents commençaient tout juste à séparer les emballages du reste quand je suis partie de la maison. Pas de compost, pas de panneaux solaires ou d'éolienne dans le jardin, pas de coccinelles mangeuses d'insectes, pas de bouillie bordelaise, bref, les années 80 pures et dures pleines de round up, de société de consommation et de bac à déchets géant et toujours pleins. 

 
Avec PapaPois, nous avons mis du temps à nous mettre à tout cela, un peu de tri de poubelles par ci, l'usage de transports en communs par là, mais rien de plus... En fin d'année dernière, avec la cop 21 (sisi !!) je me suis dis qu'il fallait que l'on commence à faire quelque chose, afin d'éduquer au mieux nos futurs éco-citoyens sur ce sujet là... 
J'y suis allée en version assez light au départ, en me disant que vu que je cousais une grosse partie de leurs habits (avec des tissus en origine non contrôlée), que j'achetais beaucoup de choses en déstockage (surstock de fournisseurs, ça leur apprendra tiens, maintenant ils sont obligés de vendre à perte...) et que l'on ne mange pas beaucoup de viande, je me suis dis qu'on n'était pas si mal...  Mais en fait, je sais qu'il faut aller bien plus loin pour que nos actions aient la moindre signification ! 


 Je ne me sent pas vraiment prête à réduire ma consommation plus qu'elle ne l'est actuellement, mais il y a tout plein de petites choses sur lesquelles nous pouvons faire plus attention : la gestion des déchets déjà, nous faisons beaucoup d'efforts pour les réduire au maximum et nous avons commandé un composteur (auprès de la mairie, c'est gratuit pour les Montpelliérains ayant un jardin), nous cuisinons beaucoup afin de réduire au maximum les emballages liés aux plats préparés, et j'essaie de préparer au maximum la liste des menus par avance afin de ne pas acheter trop de nourriture qui risquerait d'être jetée. Je sais que nous avons encore BEAUCOUP à faire, mais on va y aller petit à petit. 

Et pour débuter, je vais essayer de ré-utiliser des choses que jusque là nous aurions mis à la poubelle. Depuis plusieurs mois, je gardais les boites de conserves que nous utilisions toutes les semaines (lait de coco et maïs), je pensais en faire une guirlande lumineuse... mais il faut se rendre à l'évidence, je risque de les collectionner encore un moment avant de faire cette petite guirlande, du coup autant les utiliser ! 
Avec les enfants, nous avons fait des petites plantations de bulbes et noyaux (upcycling jusqu'au bout les gars !!), nous avons pour cela utilisé : 

- Des boites de conserve et des pots en verre (type pot de confiture) propres
- De la terre de coco désydratée
- Des noyaux et des bulbes à planter


Nous avons donc commencé par mettre quelques galets de terre dans les boites. Puis nous les avons remplies d'eau et y avons plongé les bulbes et les noyaux (le temps que la terre gonfle ils étaient un peu en suspension, puis au bout d'un moment tout se fige)


Nous avons ensuite tout installé dans un coin, espérant avoir de jolies plantations... Elles iront dans la cabane des enfants le jour où nous aurons le courage de la construire ^^ 




Nous avons continué avec un peu de jardinage, c'était vraiment un bel après midi ! 



Commentaires

Articles les plus consultés