#post-it du lundi - La petite tunique en lin

Coucou, c'est lundi ! Une nouvelle semaine qui débute, une nouvelle petite histoire, un petit stop sur un évènement de la semaine passée ^^ Cette semaine, c'est une histoire de tunique, une petite tunique en lin...




En début de semaine dernière dernière une grosse folie couture m'a pris. Ça arrive, des fois, c'est comme ça... et parmi les étoffes sélectionnées il y avait ce beau lin couleur jean que j'adore tout particulièrement. Je l'avais trouvé au marché il y a déjà bien longtemps (les copines du marché, je vous envoie des <3), et je le gardais pour quand mon niveau serait suffisant... Vous me direz, mon niveau n'était déjà pas dégueu à l'époque, mais je ne sais pas pourquoi je bloquais sur ce petit morceau de lin, peut être parce qu'il était petit justement... Mais voyez vous, dans mes débuts couture tout me semblait facile et en fait j'étais une super quiche. Je n'avais aucune notion de fils, de finitions, de montage ni rien, et je partais toujours dans le mur.
Alors pour des vêtements d'enfants, ça ne se voyait pas tellement, d'autant plus que j'arrivais toujours à cacher les défauts lors des prises de vues, mais rien ne tenait sur la distance.



Et ce joli lin me rappelait TELLEMENT ce qu'on pouvait voir dans les livres de couture jap sur lesquels je bavais à l'époque, que je n'avais surtout pas envie de me rater avec. J'avais envie que mes enfants ressemblent aux enfant de ces jolis livres, et que les petites tenues soient aussi bien réalisées.

Et puis, petit à petit, des centaines, voire des milliers de mètres de tissus plus tard, j'étais enfin suffisamment à l'aise avec ma machine pour couper dans ce joli lin. 8 petites tuniques plus tard, toutes différentes mais toutes sur la même base, j'ai enfin eu ce sentiment d'avoir passé un cap dans ma maitrise de la couture, et je me sent maintenant prête à relever plein de nouveaux défis (bon, OK 2 heure après j'ai cousu du satin et je suis vite retombée de mon piédestal, ah ah ah).

J'ai pourtant cousu tout plein de Liberty et de beaux tissus, mais ce lin restait dans la pile, je ne voulais pas le rater... je ne saurai vous dire pourquoi.



A toutes les personnes qui débutent la couture, ne vous découragez surtout pas au moindre échec, toutes les couturières chevronnées ont débuté comme vous, et ce n'est qu'à force de ratages et de persévérance qu'elles en sont arrivées où elles en sont. Ne mettez pas la charrue avant les bœufs et mettez vous des challenges à votre niveau. Vous évoluerez petit à petit et bientôt une petite trousse vous semblera tellement facile à réaliser que vous vous lancerez dans une robe sur-mesure.
Je suis tout à fait consciente que cela peut s'appliquer à tout et sembler un peu niais, mais voyez vous, je suis comme cela ^^



J'espère que ces petites divagations vous aurons au moins fait sourire, et que cette petite tunique en lin vous plaira autant qu'elle me plait, je sais qu'à chaque fois que SamousSam la portera, je me rappellerai ce sentiment d'accomplissement que j'ai eu à la pose du bouton !

Commentaires

Emilie a dit…
Oh comme elle est jolie ! Où as-tu trouvé le patron ?
Kokeshi a dit…

Elle est Magnifique ta tunique !
Très belle réalisation, Bravo ^_^

Articles les plus consultés