La force des amitiés

Comme toutes les personnes ayant régulièrement déménagé dans leur vie, notre vie amicale est plutôt riche mais assez chaotique ! 

 


En dehors de notre dernier déménagement (où nous avons juste changé de quartier), nous n'avons jamais eu la possibilité de revenir régulièrement sur un lieu où nous habitions précédemment. Comme nous sommes d'anciens timides et des personnes très fidèles (et qu'on les adorent ^^), nous sommes toujours restés en contact avec nos premiers amis : ceux de l'école et ceux rencontrés pendant nos études.
Ils ont une grande place dans notre vie, on essaie de les retrouver le plus souvent possible, et même si on ne se donne pas tellement de nouvelles, chaque fois que nous nous voyons, nous avons l'impression de ne pas nous être quittés.

Nos premières amitiés de vie adulte ont naturellement été nos collègues de travail, mais aussi, petit à petit, les parents d'enfants en contact avec nos enfants. Chez la nounou de Lily, au parc, et puis bien évidemment à l'école.
Je ne me rendais absolument pas compte de la place que prendraient ces derniers dans notre quotidien, et à quel point ils allaient nous changer, mais j'en prends peu à peu la mesure et je me dis que c'est vraiment une grande chance ! 



Nous (re)partions d'une page blanche en arrivant ici, très peu de contacts sur la ville, "stratégiquement" placés "à proximité" de nos connaissances. Mais pas si stratégiquement finalement car on va rarement sur un coup de tête passer une soirée à 3h de chez nous...

Je n'imaginais pas une seconde il y a 5 ans, en venant visiter l'école pour la première fois (quasi jour pour jour ^^), que les petites jumelles blondinettes croisées à la sortie de l'école seraient parmi les meilleurs copines de Lily et que leur maman était si sympa.
Ni que cette maman que l'on ne voit que le mercredi avec sa poussette et qui part toujours un peu en courant serait ma copine de parc tous les vendredi.
Ni que j'arriverai à entrer dans ce petit groupe de mamans qui discutent tous les matins devant la porte après le dépôt des enfants à l'école. Elles viennent des quatre coins du monde et sont formidables !
Je ne me doutais pas non plus que je pourrai un jour discuter avec cette maman anglophone débarquée depuis peu avec ses petits garçons ou encore que je rencontrerai cette maman qui travaillais juste à coté de mon bureau et que j'ai sûrement croisé très régulièrement sans même le savoir.
Et bien entendu tous les autres, je pense que je suis la maman la plus lente tous les matins pour faire le chemin entre les deux écoles tellement j'ai envie de prendre quelques secondes pour chacun d'entre eux ^^



Bref, je ne me doutais pas UNE seconde que les amitiés (ou pas d'ailleurs ^^) de mes enfants auraient un impact sur ma vie d'adulte. Je ne me doutais pas à quel pour ces rencontres allaient m'enrichir, me faire découvrir des idées différentes, changer mes envies professionnelles et me donner ce sentiment que tout peut être possible.

Toutes ces personnes que nous rencontrons pas le plus grand des hasards d'une adresse, d'une carte scolaire, et surtout d'une amitié de nos enfants qui devient des amitiés d'adultes. Je crois qu'au début de la scolarisation de Lily j'avais peur de ne pas aimer les parents de ses copains, mais c'est tout l'inverse qui se produit et c'est une si belle aventure !

Bref c'est un nouveau billet sans queue ni tête, mais c'est une nouvelle découverte de maman presque débutante que j'avais envie de vous le faire partager ^^

Et vous, comment ça se passe chez vous ? Vos enfants sont copains avec les enfants de vos copains ? Ou vous faites des belles rencontres chaque année ?


1 commentaire

Unknown a dit…

Mes parents ont beaucoup d'amis issus de rencontres faites avec les parents de nos copains d'école. Je savais que ça arriverait mais j'avoue qu'en ce moment c'est de plus en plus intense ;)